Ce sont des appellations assez similaires pour des rhums qui ont été élevé quelques mois « sous bois », souvent en foudre de chêne.

Un rhum ambré est un rhum qui passe entre 18 mois et 2 ans en foudre ou en fût de chêne. A partir de 3 ans de vieillissement, on parle de rhum vieux.

Un rhum paille reste moins de temps que l’ambré en foudre ou fût de chêne. Quelques mois, généralement autour des 12 mois à 18 mois, pour lui donner une légère couleur « paille ».

Un rhum doré ou soleil est en fait aussi un rhum paille mais les appellations sont souvent liées aux distilleries qui les utilisent :

  • Rhum paille pour Saint James et Bailly
  • Rhum doré pour Depaz, Bougainville, Chamarel ou Bacardi
  • Rhum soleil pour Père Labat

On utilise beaucoup le rhum paille en mixologie, pour ajouter de légères notes boisées aux cocktails. Et le rhum ambré pour des punchs/cocktails mais aussi en rhum arrangé !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'abus d'alcool est dangereux pour la sante, consommez avec modération