Le rhum, le rum et le ron sont tous des boissons alcoolisées distillées à partir de mélasse ou de jus de canne à sucre fermenté. Cependant, il y a des différences dans les origines, les méthodes de fabrication et les arômes de chacun.

Rhum (Origine française)

Le rhum est une boisson alcoolisée d’origine antillaise, produite principalement dans les îles des Caraïbes, en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Il est distillé à partir de mélasse, un sous-produit de la production de sucre de canne (liquide épais noir, obtenu en raffinant le sucre), on parlera la de rhum « traditionnel » (très présent originellement à La Réunion). Mais il peut aussi être produit à partir de jus de canne à sucre fermenté, on parle alors de rhum agricole (le plus répandu en Guadeloupe et Martinique).

A noter que la Martinique possédé une AOC sur son Rhum Agricole et la Guadeloupe, une IGP sur son Rhum Agricole.

En terme de fabrication, la colonne de distillation est la plus souvent utilisée pour le rhum agricole.

Le rhum français (agricole) est plus sec et propose des notes florales et fruitées.

Le rhum peut être vieilli en fûts de chêne, ce qui lui donne une couleur plus foncée et des arômes complexes de vanille, de caramel et de bois.

Rum (Origine anglo-saxonne)

Le rum est une boisson alcoolisée d’origine anglophone, principalement produite dans les Caraïbes britanniques, les États-Unis et le Canada. Contrairement au rhum, le rum est souvent fabriqué à partir de mélasse importée d’autres pays et peut également être distillé à partir de sirop de canne à sucre.

les rums anglo-saxon tel que les Jamaïcains favorisent souvent l’alambic classique ou autre type d’alambic à partir de mélasse de sucre de canne. Il peut aussi subir une double distillation ce qui lui donne des propriétés gustatives uniques.

Le rum est également vieilli en fûts de chêne, mais il peut avoir une couleur plus claire ou être plus épais que le rhum agricole et développe des arômes plus épicés et fruités.

Ron (origine hispanique)

Le ron est une boisson alcoolisée d’origine hispanophone, principalement produite dans les îles des Caraïbes, en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Comme le rhum, le ron est principalement distillé à partir de mélasse.

Le procédé de fabrication du ron est quasiment identique à celui du rum, mais généralement issu d’une seule distillation.

Certains producteurs de ron, notamment ceux d’Amérique du Sud (Guatemala, Venezuela, etc.), utilisent un nouveau procédé consistant à laisser s’évaporer le jus de canne pour concentrer les sucres et créer un « miel de canne ». Ce miel fermenté est ensuite distillé. Certaines distilleries, comme Zacapa ou Diplomatico, utilisent cette technique.

Contrairement au rhum, le ron est souvent vieilli selon la méthode « solera », qui consiste à mélanger des rhums de différents âges, dans des proportions spécifiques pour créer un produit final plus complexe. Le ron peut avoir une couleur ambrée ou foncée et des arômes de fruits tropicaux, d’épices et de caramel. Il est généralement plus doux et léger.

Alors, vous êtes plus rhum, rum ou ron ?

En résumé, bien que le rhum, le rum et le ron soient tous des boissons alcoolisées distillées à partir de canne à sucre, ils ont des différences dans les origines, les méthodes de fabrication et les arômes. Le choix entre les trois dépendra des préférences personnelles et du goût de chacun.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'abus d'alcool est dangereux pour la sante, consommez avec modération